Café du français

Café du français

Le verbe: généralités

I- Introduction:

La conjugaison est l'ensemble des formes que prend un verbe pour exprimer les différences de personne (première, deuxième, troisième personne), de nombre (singulier, pluriel), de temps (présent, passé, futur), de mode (indicatif, subjonctif, conditionnel, impératif, infinitif et participe)...

II- Le verbe: généralités
1. Définition du verbe:
Le verbe est le noyau de la phrase verbale, il est caratérisé par sa conjugaison: il varie en temps, mode, personne et nombre. Conjugué, il n'a pas de fonction propre, si ce n'est de donner leur fonction aux autres groupes de la phrase.
Exemple: Le verbe occupe un rôle central (dans cette phrase le verbe est le sujet, occupe est le verbe, un rôle central est le complément d'objet direct "COD")

 

2. Radical et terminaisons:

Observons les formes du verbe pousser: vous poussez, il poussait, nous pousserons... On reconnaît dans ces formes deux points:
  une partie fixe, qui ne change pas d'un temps à l'autre, appelée le radical ou aussi la base.
Exemple: Dans le cas du verbe pousser, le radical est pouss-.
  une partie variable, qui change selon la personne, le nombre, le temps et le mode, appelée la terminaison ou aussi la désinences.
Exemple: Dans le cas de l'exemple du verbe pousser ci-dessus, on a: -ez, -ait, -erons comme terminaisons.

 

3. Les types des classements des verbes:

Les verbes peuvent être classés selon trois points: le fonctionnement de la conjugaison, selon la façon dont les verbes se construisent et selon la tournure:
a)- Selon le fonctionnement de la conjugaison: on distingue trois groupes de verbes, selon la forme de leur infinitif, et aussi selon la construction de leur imparfait et de leur participe présent.

  Les verbes du premier groupe: leur infinitif se termine en -er comme le verbe chanter. La plupart de ces verbes sont réguliers et leur radical est invariable.

 

   
 
Tableau montrant les changements orthographiques des verbes en -er (verbes du premier groupe)
 

Verbes
Changements (au présent de l'indicatif)
Exemples
Verbes en -cer
cédille à la 1re personne du pluriel
nous avançons, nous lançons, nous plaçons
Verbes en -ger
on ajoute e à la 1re personne du pluriel
nous mangeons, nous rédigeons, nous songeons
Verbes en -yer
y devient i devant un e muet
j'emploie, tu broies, ils déploient
Verbes en -ayer
peuvent conserver le y dans toute la conjugaison
je paye ou je paie
je balaye ou je balaie
infinitif ayant un e sourd à l'avant-dernière syllabe
e sourd devient e ouvert devant toute syllabe muette
enlever : enlève mais enlevons
semer : je sème mais nous semons
acheter : j'achète mais nous achetons
Verbes en -eter ou en -eler
redoublement de la consonne devant un e muet
jeter : je jette mais nous jetons
appeler : j'appelle mais nous appelons
Verbes en -éter ou en -érer
é devient è devant une syllabe muette finale
répéter : je répète mais nous répétons
préférer : je préfère mais nous préférons

 

  Les verbes du second groupe: leur infinitif se termine en -ir, leur imparfait en -issais et leur participe présent en -issant ("-iss" est appelé l'infixe)
Exemple:Finir : je finis, nous finissons, tu finissais, finissant.
  Les verbes du troisième groupe: les verbes du 3e groupe sont répartis en trois:
a)
- Ceux dont leur infinitif se termine en -ir, leur imparfait en -ais et leur participe présent en -ant
Exemple: Offrir : j'offres, nous offrons, tu offrais, offrant.
b)- Ceux dont leur infinitif se termine en -oir comme apercevoir, pouvoir, vouloir...
c)- Ceux dont leur infinitif se termine en - re comme prendre, croire, répondre...
   

Tableau montrant les changements orthographiques des verbes en -ir, -oir, -re (verbes du 3e groupe)
 

Verbes types Changements (au présent de l'indicatif)
Changements au présent de l'indicatif
Exemples
croire, fuir, voir
le i du radical devient y devant une voyelle sonore
nous croyons mais ils croient
nous fuyons mais ils fuient
nous voyons mais ils voient
craindre, éteindre, peindre
gn devant une voyelle
nous craignons mais je crains
nous éteignons mais j'éteins
nous peignons mais je peins
battre et mettre
consonne sans redoublement pour les trois personnes du singulier
je bats, tu bats mais nous battons
je mets, tu mets mais nous mettons
prendre, répondre, vaincre (singulier)
la consonne finale du radical de l'infinitif se maintient
je prends, tu réponds, il vainc
verbes en -aître
accent circonflexe sur le i suivi d'un t
il paraît, il connaît mais tu parais, tu connais

Certains verbes en -ir se conjuguent comme les verbes en -er du 1er groupe.
Exemple:Assaillir : j'assaille, nous assaillons. Ouvrir : j'ouvre, nous ouvrons. Souffrir : je souffre, nous souffrons.
D'autres verbes en -ir se conjuguent sans l'infixe -iss du 2e groupe.
Exemple:Courir : nous courons. Dormir : nous dormons. Mentir : nous mentons. Servir : nous servons...

b)- Selon la façon dont les verbes se construisent: il existe cinq constructions des verbes:

  Les auxiliaires, avoir et être, servent à former les temps composés: j'ai couru, je suis venu.
En plus, le verbe être sert à former le passif: La côte est battue par les vagues.

  Les semi-auxiliaires, devoir, faire, aller, venir de, etc., associés à l'infinitif, peuvent marquer l'aspect: il doit partir, on le fait rire, il va venir, il vient de dîner.

  Les attributifs sont les verbes d'état qui établissent une relation entre le sujet et l'attribut (sembler, paraître, devenir, rester, avoir l'air, être): il semble en forme et il paraît heureux.

  Les verbes transitifs et ils peuvent être directs s'ils admettent un COD (complément d'objet direct), et indirects s'ils admettent un COI (complément d'objet indirect), certains peuvent avoir une double construction (COD + COI): Il a lu cette annonce (a lu est un verbe transitif direct car il admet un COD qui est cette annonce), il pense à son succés (pense est un verbe transitif indirect car il admet un COI qui à son succés), il tend un sucre à son chien (tend est un verbe à double construction car il admet un COD qui est un sucre et un COI qui est à son chien).

  Les verbes intransitifs sont les verbes qui n'admettent aucun complément d'objet: L'avion attérit.

c)- Selon la tournure:

  Les verbes pronominaux qui se conjuguent avec un pronom réfléchi comme: se reposer, se couvrir, s'envoler, se plaindre...

  Les verbes impersonnels qui se conjuguent uniquement à la troisième personne du singulier comme: pleuvoir, neiger...

 

4. La voix et les tournures:
4.1. La voix active (le sujet fait l'action):

Elle comprend tous les temps simples à tous les modes comme: j'écris, j'écrivais, j'écrivis, j'écrirai...
Cette voix comprend aussi tous les temps composés du passé et du futur, formés avec un temps simple de l'auxiliaire avoir (ou de l'auxiliaire être dans un petit nombre de verbes): j'ai écrit, j'avais écrit, j'eus écrit...
Son emploi: — Les verbes transitifs à la voix active admettent un COD.
Exemple:Sylvie a photographié la cathédrale.
À la voix active, le sujet du verbe indique en général l'agent de l'action, c'est-à-dire la personne qui fait l'action exprimée par le verbe.


4.2. La voix passive (le sujet subit l'action):

Seuls les verbes transitifs directs, c'est-à-dire ceux qui admettent un COD, ont la voix passive. On construit la forme à l'aide du participe passé et de l'auxiliaire être conjugué à tous les temps.
Exemple: Billy était émerveillé par la tombée de la nuit.
Son emploi:
  La transformation de la phrase active en phrase passive:

Les spectateurs
ont piétiné
la pelouse
La pelouse
a été piétinée
par les spectateurs
Explication de l'exemple: Le verbe (ont piétiné) prend la forme passive (au même temps que le verbe actif) (a été piétinée).
Le sujet du verbe actif (les spectateurs) devient complément d'agent du verbe passif, intoduit par la préposition par.
Le COD du verbe actif (la pelouse) devient sujet du verbe passif.

 

  Sujet et complément d'agent du verbe passif: A la voix passive, le sujet du verbe désigne le patient de l'action, c'est-à-dire l'être ou l'objet qui subit l'action exprimée par le verbe.
Exemple: Les joueurs d'Auxerre ont été battus par ceux de Bordeaux: [Les joueurs d'Auxerre] est le sujet ou patient et [par ceux de Bordeaux] est le complément du passif ou agent.
Le complément du verbe passif, généralement introduit par la préposition par, indique l'agent de l'action exprimée par le verbe. C'est pourquoi on l'appelle en général complément d'agent.

  La phrase passive sans complément d'agent: On peut trouver des phrases passives sans complément d'agent. Elles indiquent:
- soit l'état résultant d'une action achevée comme dans l'exemple: le chauffage central est installé.
- soit une action en cours, saisie du point de vue passif comme dans l'exemple: les deux voleurs sont activement recherchés.
Ces phrases sont souvent l'équivalent d'une phrase active avec pour sujet on: on l'a déjà oublié.


4.3. La tournure (construction) pronominale:

On peut dire aussi la voix pronominale. En réalité, il s'agit de verbes qui se conjuguent comme à la voix active, mais avec trois particularités:
— Ils se construisent à toutes les personnes de tous les temps avec un pronom réfléchi (me, te, se, nous, vous, se).
— Ils ont toujours l'auxiliaire être: Fabrice s'est h‏âté de nous rejoindre.
— Ils ne peuvent pas être tournés au passif.


On classe les verbes pronominaux en plusieurs catégories:
  Les verbes pronominaux par nature, ou essentiellement pronominaux, qui se construisent toujours avec le pronom réfléchi et ont un sens totalement différent de la forme non pronominale comme: s'abstenir, s'emparer, s'évader... mais on ne peut pas dire: abstenir, emparer, évader... Dans ce cas, le pronom -s'- n'a pas de fonction particulière.
  Les verbes pronominaux par construction, qu'on peut trouver aussi dans une construction non pronominale, à l'actif ou au passif. Ce sont:

   Soit des verbes pronominaux de sens réfléchi, indiquant une action dont l'agent et l'objet se confondent: se laver, se vêtir, se promener...
Exemple:Je me suis vêtue chaudement pour aller patiner. Dans ce cas, le pronom réfléchi est complément d'objet direct (je me suis lavé = "j'ai lavé: moi").

   Soit des verbes de sens passif, qui remplacent la tournure passive, jugée plus gauche.
Exemple:Les tomates se vendent chères en cette saison (au lieu de: sont vendues, ou de: on vend).

   Soit des verbes de sens réciproque, toujours employés au pluriel, et qui indiquent une action réciproque d'un agent sur l'autre: s'affronter, se battre, se concurrencer, se rencontrer, se serrer la main...
Exemple:Les ministres des Finances européens se sont rencontrés à Bruxelles.

 

4.4. La tournure (construction) impersonnelle:

Les verbes impersonnels se reconnaissent à deux caractéristiques:

1)- Ils ne disposent que de la 3ème personne du singulier.

2)- Ils sont précédés du pronom il, ne représentant aucun agent précis.
On peut distinguer deux sortes d'impersonnels:
  Les verbes impersonnels par nature. Ce sont ceux qui sont toujours employés à la 3ème personne du singulier, avec le pronom il.
Exemple:Il me faudrait des ciseaux.
Plusieurs verbes qui désignent des phénomènes météorologiques comme: il pleut, il neige, il grêle, il tonne...
  Les impersonnels par construction: il est arrivé plusieurs lettres pour toi.
Ce sont ceux qui ont à la fois les formes personnelles (1re, 2e, 3e personnes du singulier et du pluriel), et la construction impersonnelle:
- Des verbes indiquant un phénomène, un événement comme: il arrive, il se produit...
- Des verbes indiquant l'existence, ou au contraire le manque comme: il est, il fait, il existe, il manque... il fait froid, il est midi...
- Des verbes et des locutions indiquant la nécessité, la possibilité (construits avec la conjonction que, et une proposition subordonnée): il importe, il vaut mieux, il est nécessaire, il est possible, il se peut... : il se peut que le prix du pétrole baisse.
- Des tournures impersonnelles au passif ou au pronominal:
Exemple: Au passif: Il est conseillé de se munir de vêtements chauds.
Pronominal: Il se vend beaucoup de pelisses cet hiver.




28/02/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres